Produits Joints tournants

Joints tournants et résistants aux pressions et aux températures élevées

Les joints tournants STENFLEX® servent de raccordements rotatifs et sont intégrés sur des systèmes de tuyauterie mobiles sous pression. Le joint tournant est l’élément de connexion idéal dans des conditions de fonctionnement difficiles et sous pressions élevées, ou pour des milieux liquides ou gazeux de température comprise entre -50 °C et +260 °C.

Mobilité et possibilité de combinaison

Les joints tournants STENFLEX® permettent la réalisation de mouvements pivotants, mais aussi de rotations complètes à faible vitesse. Ils peuvent par conséquent être combinés et agencés de telle sorte que les conduites peuvent être placées comme souhaité dans l'espace prévu. De plus, ils absorbent parfaitement les mouvements de torsion.

Avantages des joints tournants STENFLEX®:

  • Robustesse et mobilité
  • Possibilité de placer des systèmes de conduites flexibles dans l’espace prévu
  • Mouvements angulaires et latéraux possibles
  • Nombreuses utilisations possibles
  • Parfaite absorption des mouvements importants

Applications reconnues des joints tournants STENFLEX®:

  • Bras de chargement et bras pivotants
  • Cisailles rotatives
  • Conduites hydrauliques
  • Cages de laminoirs
  • Bassins de décantation
  • Opérations de remplissage à l’air libre
  • Aciéries, laminoirs et usines sidérurgiques

Trois types de joints tournants adaptables

Les joints tournants STENFLEX® sont de trois types : joints articulés, têtes orientables et raccords vissés orientables. Ils se combinent parfaitement selon le mouvement dans le système de tuyauterie et l’espace disponible.

Joints tournants Type DG-01

DG-01 Type 11 F

Conception :

  • Stator (pièce externe) et rotor (pièce interne) raccordés à un roulement à billes à une gorge
  • Lubrification à vie effectuée en usine
  • Pièces de connexion soudées : extrémités soudées, coudes ou brides

Matériaux:

  • Configuration de base: 1.7225 et 1.4571
  • Extrémité soudée: 1.0305 et 1.4571
  • Bride: 1.0460 et 1.4571

Dimensions: 

  • Standard: DN 20 bis DN 100
  • Brides: PN 16 selon EN 1092
  • Autres: selon ANSI (ASA), BS, etc. possible

Joints tournants Type DG-02

DG-02 Type 13 F

Conception :

  • Stator (pièce externe) et rotor (pièce interne) raccordés à un roulement à billes à deux gorges
  • Lubrification à vie effectuée en usine
  • Pièces de connexion soudées : extrémités soudées, coudes ou brides 

Matériaux:

  • Configuration de base: 1.7225 et 1.4571
  • Extrémité soudée: 1.0305 et 1.4571
  • Brides : 1.0460 et 1.4571

Dimensions: 

  • Standard: DN 125 à DN 700
  • Brides: PN 10/16 selon EN 1092
  • Autres: selon ANSI (ASA), BS, etc. 
  • Extrémité soudée: selon recommandation ISO

Joints tournants Type DG-02S

DG-02S Type 11 S

Structure:

  • Stator (pièce externe) et rotor (pièce interne) raccordés à un roulement à billes à deux gorges
  • Lubrification à vie effectuée en usine
  • Pièces de connexion soudées : extrémités soudées, coudes ou brides 

Matériaux:

  • Configuration de base: 1.7225 et 1.4571
  • Extrémité soudée: 1.0305 et 1.4571
  • Brides: 1.0460 et 1.4571

Dimensions: 

  • Standard: DN 20 à DN 150
  • Brides: PN 16/40 selon EN 1092
  • Autres: selon ANSI (ASA), BS, etc. 
  • Extrémité soudée: selon recommandation ISO

Joints tournants Type DK-01

DK-01 Type 11 IG

 Conception :

  • Stator (pièce externe) et rotor (pièce interne) raccordés à un roulement à billes à une gorge
  • Lubrification à vie effectuée en usine
  • Filetage femelle selon ISO 7-1 (DIN 2999)

Matériaux:

  • Configuration de base avec raccord fileté: 1.7225 und 1.4571

Dimensions: 

  • DN 8 à DN 50

Joints tournants Type DK-02

DK-02 Type 12 IG

Conception :

  • Stator (pièce externe) et rotor (pièce interne) raccordés à un roulement à billes à une gorge
  • Lubrification à vie effectuée en usine
  • Filetage femelle selon ISO 7-1 (DIN 2999)

Matériaux:

  • Configuration de base avec raccord fileté: 1.7225 et 1.4571

Dimensions: 

  • DN 8 à DN 50

Plans de rotation

 

Avant de déterminer le type de joint tournant, il faut définir le tracé de tuyauterie que l'on souhaite. Le choix du modèle repose aussi sur, les particularités locales et le mode de connexion des conduites. 

Pour l‘agencement des raccords dans la tuyauterie, il faut faire la distinction entre les mouvements rotatifs et les mouvements pivotants. Le peut s‘effectuer par des brides F, d‘une soudure S, d‘un filetage mâle AG ou d‘un filetage femelle IG.

Modèles

1 | 1 Zoomer

Modèles

1 | 1 Zoomer
Fermer le menu
Français